5 réflexes simples pour être plus efficace dans votre travail

 

Efficacité - résultats

Procrastination, surmenage: 5 réflexes simples pour être plus efficace au bureau

VIE DE BUREAU – Le quotidien professionnel ressemble de plus en plus à un marathon de réunions et de traitements d’emails dans lequel les coureurs ressentent perte de sens et de contrôle. Alors souvent, une solution saute aux yeux: étirer la durée du temps de travail par le traitement d’emails le soir, arriver plus tôt le matin au bureau, pour être un peu tranquille et avancer…

Or lorsque nous faisons cela, nous réduisons l’équilibre nécessaire au bon fonctionnement de notre cerveau, notamment les moments de pause, d’écoute de ses besoins, de jeux, de sport et de repos. Le résultat est invariablement cela:
Moins de performance,
Plus de stress,
Créativité réduite,
Impression de ne pas avancer…
donc encore plus de temps le soir pour traiter les emails. C’est un véritable cercle vicieux dans lequel bon nombre de professionnels se retrouvent. Ça vous rappelle quelque chose aussi?

Comme Einstein nous le disait « Vous ne pouvez résoudre un problème avec le même type de pensée qui a créé le problème ». Alors pour sortir de l’impasse, voici un autre angle de vue sur le sujet.

Je vous propose ici de modifier votre processus de travail de sorte à optimiser l’usage des ressources de votre cerveau, et notamment du cortex préfrontal, siège du processus de décision. Le cortex préfrontal permet notamment l’organisation face au changement, l’atteinte d’objectifs, la mise en place de plans d’action et la décision.

Cette nouvelle discipline professionnelle permet également de limiter la procrastination sur les sujets les plus importants. La voici:

1. Instaurez la priorisation des tâches de votre journée comme premier rituel du matin (avant même de lire vos emails). Vous pouvez, par exemple, vous appuyer sur la matrice d’Eisenhower pour faire émerger les tâches les plus urgentes et importantes.

2. Réalisez les tâches les plus consommatrices de concentration et réflexion en premier dans votre journée en vous assurant d’avoir devant vous une plage disponible de 3 à 4 heures (avant même de lire vos emails et en restant à bonne distance des outils de communication et réseaux sociaux).

3. Si une idée vous vient n’ayant rien à voir avec le sujet ou si un collaborateur vous soumet une demande, notez là sur votre to do list, puis reprenez le fil de votre travail.

4. Lisez vos emails lors des pauses ou en fin de journée.

5. Traitez votre to do list lorsque vous avez terminé la tâche que vous souhaitiez réaliser en priorité dans la journée.

Source : Le Huffington Post 

Articles associés